21 novembre 2012

Contresens 3 : De la beauté comme capital(e)

    Your daddy's richAnd your mamma's good lookin'So hush little babyDon't you cryGershwin, Summertime   Beauty is truth, truth beauty, - that is all ye know on earth, and all ye need to know. John Keats   Moins vous êtes, plus vous avez... Ainsi, toutes les passions et toutes les activités sont englouties dans la cupidité. Karl Marx   On va la jouer in medias res. « Les manouches, on devrait les déporter dans des camps d'extermination », lance Paméla entre deux bouchées de... [Lire la suite]
Posté par Pomba Gira à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2012

Contresens 2 : De l'amour comme pathologie

  « See, how she leans her cheek upon her hand! O, that I were a glove upon that hand, That I might touch that cheek ! »   « Some grief shows much of love,But much of grief shows still some want of wit. » Shakespeare, Romeo and Juliet       Septembre 2012 Je comptais d'abord écrire sur la beauté, mais les circonstances font que je me sens particulièrement inspirée, ce soir, à parler d'amour. Le temps est à la tempête depuis deux nuits, l'équinoxe mugit, le vent de malemort... [Lire la suite]
Posté par Pomba Gira à 00:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2012

Contresens 1 : De l'intelligence comme handicap

Contresens   On me dit parfois que je ne suis pas bête, pas laide, qu'on m'aime et que j'écris bien. J'ai toujours eu tellement de mal à recevoir ces compliments qu'on m'a sans cesse suspectée de fausse modestie, de prétention snobinarde, ou d'insatisfaction chronique. Pourtant je peine sincèrement à extraire de ces quelques éloges, des simples civilités hypocrites aux ardentes déclarations idôlatres, un quelconque intérêt pour mon égo, ou un semblant de réassurance sur moi-même. C'est que mon point de vue de ces sujets... [Lire la suite]
Posté par Pomba Gira à 00:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :